Historique

Lors de sa création, en 1990, le Compas était une association créée sur une base militante, destinée à favoriser la meilleure prise en considération des ménages les plus défavorisés par les politiques sociales, dans un objectif de solidarité. Les fondateurs avaient pour ambition de développer la culture de l’observation et de l’évaluation lors des prises de décisions notamment au niveau local. Le passage de l’association en société s’est réalisé en 1996 afin de faciliter le développement de l’activité.

Cette évolution s’est réalisée sans abandonner les objectifs initiaux : le Compas travaille toujours à une meilleure prise en compte des besoins sociaux. Ses effectifs ont augmenté pour atteindre 22 salariés permanents. Les décisions demeurent très décentralisées et l’ensemble des bénéfices réalisés sont réinvestis dans l’entreprise. Progressivement, le Compas s’est développé et a ouvert une antenne à Strasbourg puis à Paris.

Les grandes dates du Compas

1990 : Fondation du Centre d’observation et de mesure des politiques d’action sociale – Traitement des informations sociales (Compas-Tis), sous forme d’association, par Hervé Guéry.

1996 : L’association se transforme en société.

1997 : Début de l’évaluation des Plans locaux pour l’insertion et l’emploi.

1999 : Constitution du pôle informatique et développement de l’observation sociale.

2000 : Ouverture de l’antenne de Strasbourg.

2001 : Début de l’activité d’analyse des besoins sociaux pour les centres communaux d’action sociale.

2004 : Ouverture de l’antenne de Paris.

2005 : Création de la base documentaire du Compas

2006 : Lancement de la publication « Le sillage« .

2011 : Création du Centre d’observation de la société.

2012 : Lancement de la publication « Compas études« . Pour le première fois en France, le Compas publie des données sur les taux de pauvreté par commune.

2013 : Lancement des Comparateurs du territoire.