610 000 personnes sont décédées en France en 2018, dont la moitié dans le département où elles sont nées

En 2018, 610 000 personnes sont décédées en France, soit le niveau le plus élevé depuis la fin de la seconde guerre mondiale. La moitié de ces personnes sont décédées dans leur département de naissance. La part des décès dans le département de naissance est bien plus élevée dans les DOM et dans le nord de la France, alors qu’à l’opposé, elle est faible en Île-de-France, qui fait figure d’exception.
Sept décès sur dix ont lieu dans la commune même de naissance lorsque le décès survient avant le premier anniversaire.
En outre, si une personne sur deux décède dans sa commune de domicile, seulement une sur quatre décède à son domicile.

Source : Insee
Publication : Insee Fous, n°163, octobre 2019